Groupe vocal Gymel Direction : Pierre Louis Godeberge

Le 20 avril 2013 à 20h45

VÊPRES op.44 de Pavel Tchesnokov

Eglise Sainte-Marie des Batignolles

Vêpres (Vigiles) op. 44 de Pavel Tchesnokov (1912)
par le Groupe vocal Gymel et le Choeur Saint-Maurice,
Kamil Tchalaev, basse, Lydie Pravikoff, contralto
Direction : Pierre Louis Godeberge
____________

Pavel (Paul) Tchesnokov (1877-1944), chef de choeur, pédagogue, professeur au Conservatoire de Moscou, fut l'un des plus grands compositeurs et incontestablement l'un des grands maîtres de la composition chorale russe du XXe siècle. Auteur prolifique, il a composé plus de 500 oeuvres chorales et – fait notable – composés plus de 400 numéros d'opus de musique sacrée ; ceci malgré une révolution, un Lénine, un Staline et deux guerres…

Concernant la musique sacrée, Pavel Tchesnokov et Sergueï Rachmaninov ont tous deux puisé à cette grande source d'inspiration qu'ont été – pour tous les compositeurs de cette génération –  les Vêpres et la Liturgie de P.I. Tchaïkovski.

Tchesnokov a écrit ces Vêpres opus 44 en 1912 et il est manifeste qu'elles serviront de modèle aux monumentales Vêpres opus 37 que Rachmaninov écrivit peu après en pleine guerre, en 1915.

Dans ces Vêpres, écrites dans un style harmonique souvent recherché, voire un peu sentimental,Tchesnokov utilise, comme Rachmaninov le fera, les mélodies religieuses traditionnelles du service des Vigiles (Vêpres et Matines) ; mais aussi, comme les compositeurs de l'époque y étaient incités, des mélodies originales, écrites “à la manière” du plain-chant et dans le style de la déclamation psalmodique.

Robustes et fluides à la fois, parlant à l'âme, ces Vêpres opus 44, à l'instar de celles de Rachmaninov, sont une oeuvre majeure mais qui, sous nos latitudes, reste à découvrir : elles témoignent de la grande sensibilité de Tchesnokov et de sa foi profonde.  Un chant d'espoir. Un chant d'avant ces jours “qui ébranlèrent le monde”…

Dernière actualité

NOUVELLE PUBLICATION

Les éditions À COEUR JOIE publient "Eli atah'"

25 juin 2024

Eli atah est une mélodie authentique que sa beauté mélodique a rendu célèbre. Chantée le soir du chabbat. chœur comptant peu de voix d'hommes, trois voix de femmes : soprano, alto 1 (ou mezzo-soprano) et alto 2 (et/ou ténor) et une voix d'homme (baryton ou basse.) L'accompagnement est confié de préférence à l'orgue mais aussi au piano, une contrebasse pouvant jouer les notes de basse de la main gauche du clavier. Peut également être interprété a cappella. Durée : 1 mm 15.

ELI ATAH  Arrangement de Pierre Louis Godeberge pour choeur SAAB (SMsTB) et clavier (orgue) ou a cappella.   "Omnis spiritus laudet Dominum", tout esprit loue le Seigneur : c'est dans les Psaumes...

Site web

Toutes les actualités

Quelques photos